Trois ans et demi de R&D

Notre ambition était de réaliser un traceur GPS (Inetis) suffisamment petit pour être dissimulé parmi les marchandises ou dans un poche.  Mais du fait de la miniaturisation du boîtier, se posait le risque que les antennes interfèrent entre elles et empêchent le bon acheminement des données.

C’est dans ce cadre que nous avons fait appel au géant français de la recherche CEA Tech.

Lire l’article complet sur : Les Echos.fr